Une version de cet article a été publiée à l'origine sur Chief Learning Officer.

Nous vivons dans un monde où les caméras de qualité cinématographique tiennent dans la poche et où les clés USB peuvent contenir toute une vie de contenu. La banalisation de l'équipement vidéo professionnel et du stockage a permis aux équipes de L&D de créer un nombre exponentiel de contenus vidéo et de développer leurs programmes de formation pour une fraction du coût qu'il aurait fallu supporter il y a quelques années seulement.

Si la capture vidéo peut aider votre équipe à mener des formations plus efficacement, comment pouvez-vous vous assurer que les vidéos de formation offrent la plus grande valeur au reste de votre personnel ?

Le système de gestion de contenu vidéo apporte une réponse. Ces dernières années, les CMS vidéo ont commencé à intégrer la technologie d'apprentissage automatique, permettant au logiciel d'apprendre en identifiant des modèles dans de grands ensembles de données. Plus précisément, l'apprentissage automatique permet aux organisations de libérer la valeur de la vidéo en aidant les employés à trouver les informations dont ils ont besoin pour donner le meilleur d'eux-mêmes.

 

Recherche : Le dernier grand défi vidéo

Dans les systèmes de gestion de l'apprentissage traditionnels et autres référentiels de contenu, la recherche de vidéos est généralement limitée aux métadonnées saisies manuellement, comme les titres, les balises et les descriptions.

Pour vos employés, cela pose deux problèmes. Premièrement, cela limite les chances que leurs recherches trouvent effectivement la bonne vidéo. Deuxièmement, cela empêche les employés de de chercher dans vidéos pour trouver le segment de deux minutes dont ils ont besoin pour accomplir une tâche.

Prenons l'exemple d'une session de formation enregistrée par un instructeur, d'une durée de 45 minutes. En moyenne, un formateur parle 125 mots par minute, donc pendant la session, supposons que plus de 5 000 mots seront prononcés. Parmi ceux-ci, estimons prudemment que seuls 10 % auront une valeur unique pour un employé à la recherche d'informations.

Ça fait 500 mots. Les baliser manuellement prendrait des heures. Ne pas les baliser limiterait la possibilité de découvrir la vidéo. Aucun des deux résultats n'est souhaitable.

Même si le formateur a minutieusement ajouté 500 balises à la vidéo, ces balises n'aideront les employés qu'à trouver le point de départ de l'enregistrement. Dans la plupart des cas, vos employés ne veulent pas regarder les vidéos de formation dans leur intégralité. Ils recherchent plutôt des moments précis dans la vidéo qui contiennent des informations sur un sujet particulier. Avec la recherche vidéo traditionnelle, la seule solution est de cliquer au hasard dans la chronologie ou de prendre le temps de regarder l'enregistrement complet.

Ces inefficacités dans la recherche réduisent la valeur de vos initiatives d'apprentissage en ligne car elles empêchent les employés d'utiliser la vidéo comme une ressource d'apprentissage juste à temps.

Inside Video Search : Rendre votre contenu vidéo découvrable

Heureusement, la recherche vidéo a fait d'énormes progrès ces dernières années, et ces progrès sont devenus la norme dans de nombreux CMS vidéo. Les moteurs de recherche vidéo alimentés par l'IA permettent aux employés de trouver n'importe quel mot prononcé ou montré à l'écran dans n'importe quelle vidéo, puis d'avancer instantanément à ce moment précis.

Sous le capot, ces moteurs de recherche vidéo sont alimentés par l'apprentissage automatique. Plus précisément, deux technologies analysent le contenu vidéo pour créer un index de recherche : la reconnaissance automatique de la parole permet de reconnaître les mots prononcés par vos instructeurs, et la reconnaissance optique des caractères discerne les mots présentés à l'écran. Ces technologies sont entraînées à l'aide d'ensembles de données massifs et d'algorithmes d'apprentissage profond pour identifier des mots et des phrases individuels, qui sont ensuite horodatés et ajoutés à l'index de recherche.

Le résultat ? En convertissant la parole et le contenu à l'écran en une ligne de temps de texte, ces moteurs de recherche rendent le contenu vidéo aussi découvrable que les documents ou les e-mails.

Lorsque vos employés font des recherches dans votre vidéothèque, ils trouvent non seulement les enregistrements les plus pertinents, mais aussi les moments précis dans ces vidéos où le sujet pertinent a été mentionné par l'instructeur ou montré sur leur écran.

Des retours mesurables sur la productivité des employés

En rendant vos vidéos de formation interrogeables, vous débloquez toutes les informations précieuses qu'elles contiennent et les mettez à la disposition de vos employés au moment où ils en ont besoin. Cela peut améliorer considérablement la productivité de la main-d'œuvre en réduisant le temps que les employés passent à chercher les informations nécessaires à leur travail.

Dans des entreprises telles que Synaptics , les résultats ont été mesurables. L'entreprise estime que les employés gagnent 15 minutes par semaine grâce à l'utilisation de la recherche vidéo. Ce modeste gain individuel se traduit par des milliers d'heures de gains de productivité dans l'ensemble de l'entreprise chaque année.

Alors que votre organisation continue de créer des vidéos de formation en ligne ( ), n'oubliez pas que le contenu n'a que peu de valeur s'il ne peut être découvert. La technologie d'apprentissage automatique offre une nouvelle façon de réaliser la valeur latente de ces enregistrements. Les responsables de l'apprentissage qui tirent parti de cette opportunité sont en mesure d'améliorer la productivité de la main-d'œuvre, de stimuler les résultats commerciaux et, en fin de compte, d'améliorer les résultats financiers.