Réflexions sur l'UCISA 2014

Frances Andrews - Panopto EMEA

La semaine dernière, j'étais à la conférence UCISA 2014 à Brighton, où j'ai discuté avec des professionnels de l'informatique d'universités de tout le Royaume-Uni de toute une série de problèmes et d'opportunités auxquels ils sont confrontés. Lors de mes échanges avec les délégués, un thème récurrent dans la conversation était l'évolutivité des solutions de capture de cours - plus précisément, les différentes facettes et considérations de la mise à l'échelle efficace de la capture de cours à l'échelle du campus.

La tendance à étendre les solutions de capture de cours, des projets pilotes aux déploiements à l'échelle de l'université, est définitivement une tendance que nous avons observée chez nos clients à travers le Royaume-Uni. Certains, comme l'Université d'Essex, créent désormais des dizaines de milliers d'heures de contenu enregistré avec Panopto chaque trimestre. Lors de leur session d'affiches UCISA, les représentants de l'université d'Essex ont expliqué comment leur équipe de services informatiques est passée de l'enregistrement de 4 000 cours par an sur cassettes à des fins de soutien aux étudiants à la création d'une " chaîne de production numérique ", enregistrant 70 000 heures de cours et d'enregistrements de classes inversées chaque année pour tous les étudiants.

En mettant à l'échelle son infrastructure d'enregistrement de cours, Essex a fait l'expérience de quelque chose que nous avons entendu de la part d'autres clients de Panopto au Royaume-Uni : les solutions logicielles sont essentielles pour les déploiements massifs à l'échelle du campus. Graham Robinson, de l'université de Southampton, a écrit à ce sujet dans un billet de blog invité 2012:

Comme nous n'avions pas de matériel de capture dédié dans nos amphithéâtres, nous avons pu activer la capture des cours dans les 160 salles de cours réservables de manière centralisée et la rendre disponible sur le PC de chaque membre du personnel (des milliers). Pas de visites du personnel, pas de permissions compliquées, juste la possibilité de capturer partout pendant la nuit.

Cependant, alors que des logiciels comme Panopto permettent aux universités d'étendre leur infrastructure d'enregistrement de cours, un nouveau défi potentiel émerge autour de la gestion et de l'accessibilité des vidéos. Plus précisément, à mesure que les établissements enregistrent de plus en plus de vidéos, il peut devenir de plus en plus difficile pour les étudiants de trouver facilement un contenu spécifique dans les énormes vidéothèques de leurs universités.

Par exemple, un étudiant qui révise pour un examen à venir peut avoir besoin de revoir un sujet particulier qui a été traité dans un cours magistral il y a trois semaines. Il faut d'abord trouver le bon cours, puis trouver le segment spécifique du cours de 60 minutes qui couvre le sujet.

Cela a donné lieu à des discussions avec les délégués sur la nouvelle technologie Smart Search de Panopto, qui, pour la première fois, débloque véritablement le contenu de tout le matériel enregistré, le rendant instantanément accessible aux apprenants. Avec Smart Search, les étudiants peuvent trouver n'importe quel mot prononcé par un conférencier et n'importe quel mot capturé sur un écran. Ainsi, même si la vidéothèque de l'université contient des centaines de milliers d'heures de cours enregistrés, les étudiants sont en mesure de naviguer vers ce qu'ils veulent réviser en quelques secondes.

Pour moi, l'UCISA 2014 a rappelé que les universités doivent prendre en compte les multiples facettes de l'évolutivité de la capture des cours, de l'infrastructure d'enregistrement à la gestion et à l'accessibilité de ces enregistrements.

Si vous souhaitez discuter plus en détail de la plateforme de capture de conférences et de gestion vidéo de Panopto, Frances peut être contacté par e-mail à l'adresse fandrews@panopto.com.

Publié le : 18 avril 2009