• Non classé

Réflexions sur l'atelier de capture de conférences REC:all

Richard_DeGroot

Last week I attended a REC:all workshop in Belgium on scaling up the use of lecture capture – or as we would call it in the Netherlands, weblectures – at universities. I was joined by one of my colleagues and some Panopto users from Newcastle University, who spoke about their own experiences of mass lecture recording and classroom capture. The event offered delegates from all over Europe the opportunity to discuss best practices for expanding weblectures across an entire campus. Included were case studies from several European institutions, a vendor panel discussing the future of weblectures, and seminars on technology and pedagogical considerations.

Pour moi, les parties les plus convaincantes de l'atelier étaient centrées sur l'impact de l'enregistrement des cours sur l'apprentissage des étudiants. L'une des questions les plus fondamentales était de savoir si les étudiants utilisent même les cours enregistrés pour faciliter leurs études et leurs révisions. La réponse des universités participantes a été un oui retentissant, la période précédant les examens étant une période de pointe pour les visionnements. Cela renforce l'idée que les cours en ligne peuvent compléter les formes traditionnelles de préparation aux examens et aider les étudiants à réviser la matière plus efficacement. Cela est particulièrement vrai si les vidéos des cours sont consultables, ce qui permet aux étudiants de trouver le contenu spécifique qu'ils souhaitent revoir. La possibilité pour les étudiants d'ajouter des signets au contenu des vidéos de cours a également été mentionnée comme une aide à l'étude utile. En résumé, tout ce qui peut aider les étudiants à s'orienter dans un enregistrement d'une heure est très utile.

Pour le corps enseignant et le personnel, il y a eu de grandes discussions sur le rôle de l'analytique pour comprendre comment les étudiants utilisent les weblectures. Savoir qui a regardé quels enregistrements et combien de temps ils ont regardé peut être une information précieuse à plusieurs égards. Premièrement, cela permet d'identifier les étudiants à risque en montrant qui s'intéresse au contenu enregistré et qui ne le fait pas. Ensuite, elle aide les universitaires à analyser les parties de leur contenu qui sont fréquemment regardées, ce qui peut à son tour indiquer les sujets pour lesquels les étudiants ont besoin de plus de soutien. L'accès à ces mesures permet aux professeurs de "rétroconcevoir" leur pratique d'enseignement pour s'assurer qu'ils se concentrent sur les domaines où les étudiants ont le plus besoin d'aide.

In terms of rolling out weblectures campuswide, the message from universities was that a phased approach works best – starting with departmental deployments, then sharing technological and pedagogical best practices with other departments. There were also discussions about technologies that automate class recordings and on the use of software-based solutions for scaling-up weblecture deployments.

The workshop left me thinking – when you roll out a system across a whole university, this is only the start of the journey with video. Flipping the classroom, creating MOOCs, running distance-learning programmes and offering students bite-sized learning chunks are just some of the natural follow-ons from recording lecture and classroom content. It was exciting to see the possibilities opening up for the institutions attending the event. As we continue to expand our presence in Benelux and across Europe, I’m looking forward to working with institutions to help them transform their teaching and learning using Panopto’s lecture capture solution.